Un autre film sur l'autarcie : Seul sur Mars

Photo Seul sur Mars Autarcie Informationnelle

Lors d'une expédition sur Mars, une équipe d'astronautes fait face à une tempête ravageuse et est dans l'obligation de décoller en urgence pour rentrer sur Terre. L'astronaute Mark Watney (interprété par Matt Damon, NDLR) est laissé pour mort, ayant été dans l'incapacité de rejoindre ses coéquipiers. Ceux-là vont vite comprendre qu'il a survécu et qu'il tente de les recontacter.

Mark devra faire face à son intelligence et son ingéniosité pour essayer de survivre et surtout essayer de reprendre contact avec la Terre. Entre stress et espoir, le héros du film fera tout pour vivre un peu plus longtemps chaque jour.


Via YouTube

Attention, risque de spoils !

Se retrouver seul sur une planète normalement inhabitable, c'est un défi que doit relever Mark Watney. Des provisions insuffisantes pour survivre indéfiniment, l'incapacité de contacter ses coéquipiers, et surtout l'incertitude de pouvoir repartir de cette planète ; voici - entre autre - les doutes qui traverseront l'esprit du héros. Coupé de tout contact humain, il devra faire appel à ses connaissances de biologiste et d'ingénieur pour tenter de vivre le plus longtemps possible en attendant un recours humain. Mettre à défi ses connaissances pour tenter de vivre, le héros du film devra faire face à une solitude extrême.

Photo Seul sur Mars

Au fil du temps, Mark arrivera finalement à trouver un moyen de contacter la Terre, avec un dispositif inédit, et lui redonnera espoir. L' autarcie informationnelle est présente dans le film quasiment du début à la fin, et est pesante et stressante pour tous. Cloitré dans un habitat normalement prévu pour seulement 14 jours, l'astronaute y vivra plus d'un an. Il n'a que 50 jours de vivre pour s'alimenter ; il confectionnera une serre pour y faire pousser des pommes de terre, avec comme engrais de l'excrément humain

.

Dans le même esprit que le film Gravity , nous vivons un stress permanent avec le héros, qui perd contact avec la société, à des milliers de kms de la Terre. Vivre en totale autarcie informationnelle (ou simplement en autarcie), est un chose quasi impossible, d'un point de vue social mais également humain. On peut même citer le film Into the wild ; "Le bonheur ne vaut d'être vécu que s'il est partagé".

Voir la fiche du film