The Village, un film en rapport avec l'autarcie informationnelle ?

Photo The Village Autarcie Informationnelle

The Village (ou Le Village) est un film réalisé en 2004 par M. Night Shyamalan. L'histoire se déroule au sein d'une petite communauté isolée, et qui vit dans la terreur : il ne faut pas déranger les créatures mythiques qui règnent dans la forêt à proximité du Village . Les habitants sont si angoissés par ces créatures qu'ils n'osent s'aventurer au-delà de certaines limites... Jusqu'au jour où le jeune Lucius ose aller dans la forêt.


Via YouTube

Attention, spoils droit devant !

The Village, c'est surtout l'histoire d'un petit groupe de bourgeois - "Les Anciens" - qui a décidé de bâtir un village de leurs propres mains, en totale autarcie . Pour réellement comprendre, il faut savoir que chacun des membres de la communauté ne souhaitaient plus vivre dans une société dans laquelle la violence et l'injustice étaient trop présentes. Ils ont donc décidé de créer un village, à l'écart de tous, dans les bois en faisant semblant de vivre au 19ème siècle.

Exilés volontaires de la société actuelle, les "Anciens" décident de mettre des règles en place (interdiction de porter la couleur rouge, par exemple). Mais fait également croire aux habitants une légende : des monstres vivent dans les bois qui entourent le village. Une belle métaphore de leur part pour dire que la société actuelle est, au final, LE monstre lui-même.

Photo The Village

Vivre en totale autarcie informationnelle n'est pas une chose évidente et facile à gérer. C'est pourquoi les mensonges ne durent qu'un temps ; le jeune Lucius se fait poignarder par un des autres membres de la communauté. Et il est indispensable de se rendre en ville pour lui apporter une aide médicale. Jay, l'héroïne aveugle du film, part dans les bois et va même faire face à un des monstres qui hante les bois, et sera l'une des images marquantes du film : le combat entre le mensonge et la vérité. Ou autant dire, entre le souhait de découvrir ce que cache cette autarcie .

De mon point de vue, ce film est réalisé avec beaucoup de finesse et beaucoup de justesse. M. Night Shyamalan (le réalisateur de 6ème Sens et Signes, NDLR) nous présente un portrait caché des communautés en marge de la société, et fait notamment références aux Amish , une communauté religieuse anabaptiste.

Certains individus préfèrent donc vivre en autarcie , en essayant de bâtir une nouvelle communauté pour essayer de fuir les problèmes et drames courants de la société actuelle.

Voir la fiche du film